Anciennes Actualités

Article d'un journaliste allemand sur le maire de frejus

Traduction non littérale 

 

David Rachline, maire de Fréjus sur la Côte d’Azur, âgé de 26 ans et est pour tous les partisans d’extrême droite de son pays un champion/héros. Reportage sur un homme qui veut changer la France.

 

  1. Portrait :

Dans le premier paragraphe, le journaliste décrit le bureau de D.R., son comportement et une description de ce dernier avant l’interview ainsi que l’atmosphère qui règne dans son bureau ainsi que sur la place de l’église [et de la mairie NDWM] (sur laquelle il doit sûrement avoir une vue). Dans la dernière phrase de ce paragraphe, le journaliste décrit notamment la maire, entrain de resserré sa cravate avant de dire : « le calme domine en ville » (ce sont les premiers mots de leur échange).

Dans le second paragraphe, le journaliste décrit le tableau que l’on voit sur la photo avec D.R. Il conclut en se posant une question, qu’on pourrait traduire ainsi : « révolte de l’administration ? »

Dans le troisième paragraphe, le  journaliste parle du tableau original d’Eugène Delacroix, exposé au Louvre. D.R. lui préfère le sien qu’il trouve plus frappant.

Enfin dans le dernier paragraphe, il ajoute que même si c'est en apparence, le maire paraît être quelqun de calme, il est aussi le premier à se manifester contre le « système », les autres partis politiques français et contre Bruxelles et « cette EU qui ruine notre nation ». 

 

 

    2.  Le soleil, le vent qui souffle dans les oliviers et 45,5% de vote pour le Fn.

Dans le premier paragraphe, le journaliste parle de D.R. comme le porte-bannière du FN au niveau national et cite Marine Le Pen qui le décrit comme : « un grand symbole pour notre parti qui représente la jeunesse française ». D.R. a aussi, réussit à entrer au Sénat et est le plus jeune mandataire dans l’histoire de la Vème République.

Dans le second paragraphe, D.R. explique que même s’il a à faire au Palais du Luxembourg cela reste un travail secondaire et déclare : « Je reste maire, naturellement », « Fréjus est plus importante pour moi que Paris ».

Dans le troisième paragraphe, le journaliste revient sur les 11 communes conquisent par le FN lors des dernières élections municipales. Fréjus avec ses 53 000 habitants est la plus grosse ville contrôlé par le FN en France. Depuis, l’une de ses principales missions au sein du parti est de prouver et montrer une bonne image de son parti afin que le FN s’inscrive dans la durée, avec en ligne de mire les élections présidentielles de 2017. S’il réussit, cela aidera sans aucun doute Marine Le Pen dans sa marche vers le pouvoir. Il finit en se demandant : « Fréjus, un exemple ou un mauvais présage pour le FN ? »

Dans le quatrième paragraphe, le journaliste raconte un peu l’histoire de Fréjus avec Julius Agricola et enchaine sur la construction de Port Fréjus II.

Dans le cinquième paragraphe, le journaliste parle des 2 900 crédits euro communaux qui pèsent sur les fréjussiens. Il parle ensuite de l’ancien maire UMP, en expliquant que pendant son mandat, il avait connu de nombreux déboires tel que la corruption. Selon D.R., c’était un « ancien régime désorganisé ».

Dans sa campagne électorale, ce dernier, souhaitait combattre la petite criminalité ; arrêter la progression de nombre d’immigrants venant du Maghreb et enfin, mettre en place un référendum pour empêcher la construction de la nouvelle mosquée à La Gabelle.

Dans le sixième paragraphe, le relate en quelques mots la victoire de D.R avec 45,5% des voix et indique que son premier acte officiel en tant que maire fut d’enlever le drapeau européen de la façade de la Mairie. Depuis ce jour, Fréjus change. Marie-Jo de Azevedo, professeur des écoles, explique que « malheureusement plusieurs sont d’accord avec D.R. et malheureusement plusieurs ont peur ». Le journaliste ajoute en fin de paragraphe, que le parti de l’impopulaire Président, François Hollande, n’a lui pas atteint les 9% de voix.

Dans le septième paragraphe, le journaliste parle à nouveau de Mme Azevedo, qui appartient à cette minorité de personne ouvertement contre le maire FN. Elle est la présidente du « Forum Républicain », association de 130 membres. Elle se souvient d’avoir eu D.R. petit à l’école et elle décrit ce dont elle se souvient de lui à cette époque. Enfin elle conclut par ces mots : « Nous sommes son test, Fréjus est un laboratoire pour le FN afin de prouver sa capacité à gouverner ».

Le paragraphe se fini sur qq mot concernant Marine et Jean-Marie Le Pen, avec la volonté de cette dernière de montrer un « nouveau FN ». 

Dans le dernier paragraphe, le journaliste cite les quelques anecdotes données par Mme De Azevedo concernant les réflexions faite aux personnes originaires du Maghreb à Fréjus. Il parle aussi des tracts distribuer dans les boîtes aux lettres des habitants du quartier Villeneuve « contre l’écume » du Maghreb et d’autres exemples. A la fin, il laisse la parole à un jeune fils d’immigrant tunisien vivant à La Gabelle : « les gens pensent que, grâce à la victoire du FN, ils ont le droit d’être raciste ».

 

        3. Un appartement au bord de mer, durement acquis, mais pleins d’africains et d’arabes tout autour.

Dans le premier paragraphe, parle du racisme auquel les arabes et africains doivent faire face. D.R.  y répond : « A Fréjus, il n’y à pas plus de racisme qu’ailleurs ». Il remémore le passé historique de Fréjus et la tendance de la Côte d’Azur à voter à droite voir extrême-droite.

Dans le deuxième paragraphe, le journaliste explique que d’après de nombreux sociologues, la spectaculaire victoire du FN est du à la déception qu’on les Français de la politique. Il continue sur le livre de Christophe Guilluy, qui dans son livre, le sentiment des Françaises de « la province » vis-à-vis de la classe politique française avec des exemples d’ouvriers, de petits propriétaires ou encore commerçants dans les villages. Pour Guilluy, la France oublie et trahie les français vivant hors des grosses métropoles et cela explique pourquoi, selon lui, le FN remporte de plus en plus de voix.

Dans le troisième paragraphe, le journaliste prend l’exemple du quartier de Villeneuve où vit une grande partie de la communauté musulmane et où le chômage atteindrait presque les 10%, pour illustrer ce qu’y est dit dans le paragraphe précédent.

Il cite aussi les propos d’un retraité : « Certes ses enfants sont par naissance également des citoyens français mais pour moi, ils restent des arabes », il continue en disant « ça me suffit, nous ne sommes plus chez-nous à la maison ! », qu’il illustre par le comportement des jeunes qu’il trouve bruyants notamment en période de ramadan. Enfin, il finit par dire « je me sens tout de même menacé » par la petite criminalité qui augmenterait dans le quartier d’après ce que ce retraité aurait lu dans le journal.

Dans le dernier paragraphe, le journaliste continue sur les moyens de sécurité que veut mettre en place D.R. : installer plus de caméras vidéo ; réorganiser la police ; mais l’argent lui manque. Pour résoudre ce problème la ville doit faire des économies notamment dans les transports en commun, les cantines scolaires, les contributions pour le club de basket-ball, etc. La formule qu’utilise le maire : « pour restaurer la crédibilité financière de la ville, là je ne connais aucun tabous ».

       4. Il y a sa condescendance, son cynisme et pour tout cela un modèle : Marine Le Pen.

Dans le premier paragraphe, rappel que le maire à rayer de moitié les subventions urbaines des 3 centres sociaux. Une mesure d’économie inscrite dans le manuel de FN, cette contribution pour le soin des jeunes et du travail d’étranger qu’il qualifie de « gaspillage des recettes françaises ».

Il indique aussi que l’un des centres sociaux de Villeneuve a fermé pour laisser la place à une Maison de cantonnement, sous le contrôle de la mairie

Dans le deuxième paragraphe, parle des critiques contre le FN, beaucoup voyant cette mesure (par. précédent) comme une stratégie perfide. D’après Mme Azevedo, « il risque l’escalade sociale ». Le journaliste relate ensuite les premiers « débordements/révoltes » avec l’incendie d’un conteneur d’ordures, les nombreux balcons pourtant des affiches de soutien au centres sociaux ainsi que des affiches afficher dans certain commerçant, parmi eux un raconte qu’« un soir un militant FN est passé et la menacé de lui faire perdre sa licence ».

Dans le troisième paragraphe, le journaliste dit de D.R. qu’il tient Fréjus entre ses mains et que lors de conseil municipaux, il ne laisse que peux la parole à ses conseillers de l’opposition, les coupe et se justifie par « c’est une décision de la majorité ». Il ajoute le commentaire de D.R. à cela : « ainsi fonctionne la démocratie » apparemment dit en ricanant.

Dans le quatrième paragraphe, le journaliste dit de lui qu’il répond souvent aux critiques par l’amabilité cynique et que ses phrases sorte toutes faite du dictionnaire de FN. Il rappel aussi que D.R. était le coordinateur de la campagne Internet, sur FB et Twitter, de Marine Le Pen pendant les élections présidentielles.

Dans le cinquième paragraphe, le journaliste parle de l’équipe aux côtés du maire : une poignée parmi les plus proches ; un état-major FN souvent diplômés de grandes écoles d’élite comme ENA.

Dans le sixième paragraphe, D.R. doit montrer le « nouvel esprit » de Fréjus, et après s’en être prit aux centres sociaux et s’en prend à la nouvelle mosquée. Mais beaucoup pensent qu’il a déjà oublie sa promesse de référendum qui devait statuer sur l’avenir de la mosquée.

Dans la dernière phrase, le journaliste parle à nouveau du tableau qu’il interprète comme la mise en place des politiques du maire dans la fumée et la révolte. 

 

Merci au traducteur pour son travail.

Les centres sociaux de Fréjus en danger!

Article de Var Matin suite à l'entretien avec notre co-présidente.

à lire sur le Facebook du Forum Républicain:

 Article de Var Matin sur les 6 mois de la municipalité FN de Fréjus?

 

La première partie présente les actions récentes de la LDH. Le point de vue du Forum Républicain est ensuite présenté concernant le centre social de Villeneuve par la voix de Marie-Jo, notre co-présidente. Elsa Di Méo donne ensuite son point de vue politique et les enseignements qu'elle tire de ce début de mandat.

Journées du Vivre Ensemble

  Les 6 et 7 Septembres derniers se sont tenus à Fréjus les premières journées du vivre ensemble. L'occasion pour le Forum Républicain de réaffirmer, autour d'activités sportives et culturelles les valeurs qui sont les nôtres et qui sont tant malmenées dans cette période pour le moins troublée. 

 

  Le Forum Républicain remercie chaleureusement tous les participants!  

L’interdiction du spectacle de            Mathieu Madénian au festival du rire de        Saint-Raphaël!

Le FN et la liberté culturelle et artistique

Le Front National vient de démontrer encore une fois comment il entend brider la liberté culturelle, liberté fondamentale de la République.

Rappelons les faits :

Programmé au festival du rire qui se déroule chaque année à Saint-Raphaël, le spectacle de l’humoriste Mathieu Madenian vient d’être retiré de l’affiche sur la décision unilatérale de Georges Ginesta qui a obéi, en l’occurrence aux injonctions du FN de Saint-Rapahël lors du dernier conseil municipal.

Mathieu Madénian a eu le tort d’avoir été condamné par un tribunal à 1000 euros d’amende, avec sursis, pour avoir proféré des injures en 2011 contre le FN et ses électeurs lors d’une émission de télévision. Cette condamnation aurait dû clore cette affaire. En effet, les spectacles ou les émissions de télévision de Mathieu Madénian n’ont jamais été interdits par la justice et aucune autre amende ne lui a été infligée depuis.

Dès lors, faut-il lui appliquer une double peine en lui interdisant de se produire à Saint-Raphaël lors du festival du rire, alors même qu’il s’agit d’un humoriste très connu actuellement ? Ce n’est pas notre conception de la liberté culturelle et artistitique.

En donnant immédiatement suite à la demande des élus du FN d’interdire le spectacle de Mathieu Madénian, Georges Ginesta se fait le complice d’une atteinte à une liberté fondamentale de la République, celle du droit des artistes à l’expression dans le cadre des garanties offertes par la loi.

 

Le Forum Républicain et la liberté d’expression culturelle et artistique

Pour notre association, la liberté d’expression est un des acquis fondamentaux de la République. Des générations se sont battues pour que chacun puisse s’exprimer sans contrainte et sans censure, et la France peut s’enorgueillir d’avoir une culture riche, diverse et internationalement reconnue grâce à cette liberté d’expression souvent chèrement acquise !

Céder à cette censure du Front National, c’est renoncer à la liberté culturelle !!

Le Square du printemps nous appartient à tous !

AUCUNE VENTE N’EST POSSIBLE SANS REELLE CONCERTATION AVEC LES HABITANTS DE VILLENEUVE !

RIVERAINS, VOISINS... ECHANGEONS SUR L’AVENIR DU SQUARE LE 14 JUILLET PROCHAIN

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Notre square du Printemps, c'est(au choix, liste non exhaustive pouvant être complétée!) :

  •  le lieu où nous allons promener le chien et où les gamins vont jouer au foot
  •  un parc plutôt banal et on aimerait bien qu'il soit (au moins un peu plus) aménagé,  entretenu...
  •  la plus belle vue de notre fenêtre
  •  notre poumon vert, notre Amazonie à nous
  •  un endroit naturel et paisible, tout simplement... le contraire d'un endroit construit  et occupé
  •  ..................................... 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

 

  Demain cet endroit sera vendu à un promoteur privé. Ca a déjà été entériné par le conseil municipal, avant même que la procédure administrative ne soit terminée. Le seul problème, c'est qu'on ne nous a pas demandé notre avis ! Or le domaine public est inaliénable, imprescriptible et insaisissable. C'est la LOI. Il n’est pas la propriété de l’Etat ou d’une collectivité territoriale mais la propriété indivise de TOUS les Français et donc de TOUS les Fréjusiens. La preuve, quand nous nous sommes installés ici, on nous a « vendu » le square avec l'appartement ou la maison. 

 

 

  Nous sommes tous favorables au désendettement de notre ville. Mais le square du Printemps, a été cédé à la ville pour un franc symbolique en 1971. 43 ans plus tard, il sera vendu par la mairie à près d’un million d'euros. Ce n'est donc pas une simple « cession » mais bien un véritable hold-up financier... sur notre dos. 

 

  Dans son tract de campagne des Municipales, David RACHLINE écrivait : « La  méthode de  travail  qui consiste à tout décider sans concertation n'est pas digne d'une ville moderne tournée vers l'avenir. Nous estimons que tout doit être fait pour rendre la parole aux Fréjusiens et qu'il faut les écouter ».

Il prônait une réunion d'information systématique des habitants d'un quartier ou d'une rue pour leur présenter tout projet communal les concernant afin de prendre en compte leurs observations. C’est exactement ce que nous demandons !

 

  Nous sommes des centaines... copropriétaires, locataires, voisins, amis... Fréjusiens attachés à la défense de notre cadre de vie. La moindre des choses, c'est que nous puissions nous exprimer. Et pas seulement par une enquête publique, formelle, hâtive, bâclée... mais par une véritable concertation promise par le Maire et imposée par le code et la charte de l’environnement.

 

  Retrouvons-nous le lundi 14 juillet à partir de 12h00, sous le peuplier de notre square, 

pour échanger autour d'un apéro puis d’un pique-nique des voisins. 

Chacun amène de quoi partager, en toute simplicité et convivialité, un p’tit coup à boire, son panier picnic, ses idées, son désir d'avenir pour le square...

Cette rencontre est organisée à l'initiative du Forum Républicain, association citoyenne engagée. Les habitants de Villeneuve sont également engagés pour leur avenir. Nous ne serons peut-être pas d'accord sur tout... mais au moins nous aurons échangé sur notre ville, notre quartier, notre cadre de vie. A lundi !

NB : faute d’arrêté municipal d’interdiction et de signalétique adaptée, pénétrer dans un parc public est complètement légal.

 

forumrepublicain@gmail.com

http://www.forum-republicain-frejus.fr/

http://www.facebook.com/leforumrepublicain

11 maires FN, 100 jours après:                 Mobilisation républicaine

Le 29 Juin 2014 à Fréjus

affiche forum 29 juin Affiche de la journée du 29/06/2014
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Forum Republicain