Oui, M. Rachline, les lois de la République doivent être respectées , y compris celles sur le droit d’asile !

Des milliers de migrants fuient les dictatures et les guerres civiles de Syrie, d’Irak, d’Érythrée ou du Soudan, souvent au péril de leur vie et de celle de leurs enfants, pour demander refuge à l’Europe. Cette situation exceptionnelle génère chez beaucoup de citoyens un élan de solidarité et une interrogation sur les modalités de l’accueil qui est réservé dans notre pays à la multiplication des demandes d’asile (ou simplement de traversée de notre territoire) de ces migrants.

 

 Or, comment réagissez vous M. Rachline ? Vous ne trouvez rien de mieux que de fustiger, sur votre blog, les  humanitaires (qualifiés de gauchistes irresponsables !) qui, selon vous,, contreviendraient aux lois de la République en apportant un soutien aux migrants de Menton ou de Calais alors que ces dernier ne font que demander un passage vers les pays du Nord de l’Europe.

 

Vous réclamez un plus grand contrôle des frontières et des mesures drastiques pour interdire aux migrants d’entrer en France en invoquant à diverses reprises le respect des lois de la République .

 

M. Rachline, le respect des lois de la République impose aussi le respect du droit constitutionnel d’asile pour tous ceux qui craignent pour leur vie et leur liberté !

 

C’est l’honneur de la France d’avoir inscrit ce droit dans sa constitution car elle s’est bâtie au long des siècles, non pas dans des frontières étroites et étriquées, mais dans l’ouverture à tous ceux qui sont opprimés dans leur pays et qui souffrent d’atteintes graves aux libertés.

 

En retour de cette ouverture, la France s’est enrichie de l’apport intellectuel, artistique, littéraire et culturel de tous ces « étrangers » qui ont contribué à son rayonnement dans le monde ! C’est aussi la participation de ces « étrangers » dans l’armée de libération qui lui a permis de survivre lors des agressions qu’elle a subie au XXeme  siècle et qui auraient pu la réduire à un rang subalterne et sans influence parmi les nations.Car ceux que vous assimilez souvent à des délinquants  sont aussi les enfants de ceux qui ont contribué à la libération du pays.

 

La vraie identité de la France que nous aimons, c’est cette tradition d’ouverture qu’elle incarne !

 

Nous refusons l’enfermement et la culture du rejet de l’autre pour « tous ceux qui ne sont pas de chez nous ».

 

Alors M.. Rachline, lorsque vous invoquez les lois de la République, apprenez à les respecter toutes, sans sélectionner celles qui vous arrangent et écarter celles qui ne vous plaisent pas.

 

C’est votre travail de sénateur que vous semblez avoir quelque mal à apprendre !

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Forum Republicain