Le programme de Marine Le Pen : Un programme antirépublicain

Dans le cadre de son action de vigilance citoyenne, le Forum Républicain s’est livré à une analyse de quelques mesures phare tirées du programme de Marine Le Pen et publiées sur le site internet du Front National.

 

Voici ces mesures et les réactions du Forum Républicain.

 

 

  1. Marine Le Pen veut instituer la préférence nationale dans les domaines de :

 

 

  • L’Emploi : Les entreprises seront incitées à privilégier les Français dans l'accès à l'emploi

 

  • Forum Républicain (FR) : les étrangers participent au bon fonctionnement de l’activité et, de plus, occupent des postes que les français ne veulent pas et dont la France a besoin.

 

  • Le Logement social : Priorité est donnée aux Français dans l'accès au logement social.

 

  • FR : Refuser l’accès au logement social aux étrangers qui résident régulièrement en France, est discriminatoire et contraire aux engagements internationaux de la France,

 

 

  • Les Prestations sociales : Les allocations familiales sont réservées aux familles "dont un parent au moins est Français ou Européen".

 

  • FR : Réserver les allocations familiales aux Français et aux Européens, à l’exclusion des autres nationalités résidant régulièrement sur le territoire, est discriminatoire et raciste.

 

  • La Justice : - peine aggravée en cas de crime ou délit considéré comme racisme anti-français.
  • les peines d’emprisonnement contre les étrangers seront exécutées dans leur pays d’origine.
  • expulsion dans leur pays d’origine des étrangers condamnés pour délits ou crimes.

 

  • FR : Ces mesures créeraient une justice anti-étrangers. Elles sont contraires au principe d’égalité applicable à tous dans une République démocratique.

 

Conclusion du Forum Républicain : La préférence nationale est contraire au principe d’égalité qui doit  s’appliquer à toute  personne  résidant régulièrement en France.

 

 

  1. Marine le Pen veut limiter l’accès à la nationalité

 

  • En supprimant le droit du sol

 

  • FR : Refuser le droit du sol c’est refuser un des fondements de la France  qui s’est construite aussi  grâce à l’apport des étrangers (au moins un tiers des français ont une ascendance étrangère).

 

  • En réservant la double nationalité aux Européens uniquement.

 

  • FR : Réserver la double nationalité aux Européens, c’est rejeter les autres nationalités en les considérant inférieures. C’est inadmissible dans notre démocratie.

 

 

  1. Marine Le Pen veut combattre l’immigration

 

  • En réduisant sévèrement le nombre de demandeurs d’asile admis à rester en France.

 

  • FR : Limiter le droit d’asile, c’est réduire la France à un pays replié sur lui-même et hostile aux apports extérieurs. C’est aussi remettre en cause la notoriété de la France « pays de la liberté et de la démocratie », qui a su attirer tant d’étrangers qui ont contribué à l’enrichissement collectif du pays sur les plans des arts, des sciences et des techniques.

 

  • En supprimant tout droit aux immigrés clandestins :

 

  • Suppression de l’aide médicale d’Etat

 

  • FR : Cette suppression est contraire au droit aux soins de tout être humain. Cela reviendrait, de plus, à exposer éventuellement tous les habitants du pays à la diffusion de maladies  qui ne seraient pas contrôlées.

 

  • Remise en cause de la possibilité de régulariser des clandestins sous conditions

 

  • FR : C’est la lutte contre les réseaux mafieux d’immigration clandestine responsables de l’exploitation humaine qu’il faut renforcer, mais MLP n’en écrit pas un mot dans son programme !!

 

- Interdiction du droit de manifester pour les clandestins.

 

  • FR : Interdire les manifestations aux clandestins est une atteinte à un droit fondamental de la République qui est celui de manifester pacifiquement. C’est le seul moyen qu’ont les immigrés clandestins de lutter contre l’exploitation dont ils sont l’objet.

 

  • En réduisant drastiquement l’immigration légale :

 

- Réduction en 5 ans de 200 000 entrées par an à 10 000 entrées par an,

 

  • FR : La satisfaction de cet objectif aberrant aurait  pour conséquence la réduction de l’influence et du rayonnement international de la France. De plus, les finances publiques seraient amputées de 12 milliards d’euros, car la protection sociale des immigrés « coûte » 48 milliards d’euros, mais « rapporte» plus de 60 milliards d’euros en cotisations sociales et impôts (étude du ministère des affaires sociales 2009).

 

 

  1. Marine Le Pen veut une Justice basée sur la répression

 

  • En rétablissant la peine de mort : référendum proposant soit le rétablissement de la peine de mort soit la réclusion à perpétuité réelle (sanction définitive et irréversible).

 

  • FR : Le rétablissement de la peine de mort en France serait inimaginable et   contraire aux principes de respect de la personne humaine promus dans toute l’Union Européenne.

 

  • En créant 40.000 nouvelles places de prison.

 

  •  FR : La réponse à la délinquance ne se résume pas à créer toujours plus de places de prisons. Il faut aussi développer une politique de PRÉVENTION et de réinsertion des délinquants dans la société pour lutter efficacement contre la récidive.

 

  • En instituant une responsabilité pénale pour tous les mineurs de plus de 13 ans.

 

  • FR : La responsabilité pénale abaissée à 13 ans pour les mineurs, au lieu de 18 ans actuellement, c’est remplir des prisons de jeunes et fabriquer encore plus de délinquants. La  prison ne fera que rendre plus difficile la réinsertion indispensable d’un mineur dans le milieu éducatif.

 

  1. Marine Le Pen veut une famille traditionnelle

 

  • Le FN prône "le libre choix pour les femmes" qui "doit pouvoir être aussi celui de ne pas avorter", en particulier par une possibilité d’adoption prénatale. L’IVG ne serait plus remboursée.

 

  • FR : Sous prétexte de libre choix des femmes, c’est la limitation du droit à l’avortement qui est prônée pour être remplacée par l’adoption prénatale.

 

 

  1. Marine Le Pen veut sortir la France de L'Union Européenne

 

  • En rétablissement la primauté du droit national sur le droit européen, en abandonnant l’euro et en rétablissant le franc comme monnaie nationale

 

  • FR : Le retrait de la France de l’Union européenne sonnerait le glas de cette construction qui a permis de faire régner la paix entre les pays membres depuis 1950. Il marquerait une régression en termes de droits humains qui ont été conquis grâce à l’Europe.
  • FR : Selon les économistes, le retour du franc comme monnaie nationale entraînerait une régression très importante du pouvoir d’achat des français (au moins 30%) et une forte augmentation de la dette publique.

 

  • En promouvant une Europe des Nations et en renégociant les traités afin de rompre avec la construction européenne

 

  • FR : L’Europe des nations marquerait un repli sur les frontières nationales qui entrainerait un appauvrissement général financier et culturel des Français.

 

 

  1. Marine Le Pen veut organiser les institutions autour d’un chef

 

Avec un Président qui aurait un mandat allongé à sept ans, la possibilité pour lui de faire appel directement au peuple par plébiscites (appelés référendum) et l’affaiblissement des pouvoirs du Parlement par le recours au scrutin proportionnel intégral, c’est le renforcement des pouvoirs présidentiels qui est recherché. De plus, une Garde Nationale de 50.000 réservistes sur l’ensemble du territoire serait "mobilisable dans un bref délai".

 

  • FR : Le renforcement des pouvoirs du Président est dans la logique de l’idéal du recours au chef suprême  pour diriger le pays, prôné par l’extrême droite.
  • FR : La garde nationale envisagée rappelle les milices et organisations paramilitaires que l’on retrouve le plus souvent dans les pays totalitaires.

 

 

L’appréciation générale du Forum Républicain

 

 

L’affaiblissement du Parlement, l’appel au référendum pour gouverner, une justice plus répressive, le rejet de l’étranger et la création d’une garde nationale aux ordres du Président créent les conditions de la mise en place d’un système autoritaire et raciste qui mettrait en péril notre démocratie.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Forum Republicain